Le running ou comment dépasser ses limites

Running dépasser ses limites

Hello! Je voulais vous présenter mes conseils et mon point de vue sur ce sport que je pratique depuis aujourd’hui 5 semaines, en extérieur. Pour moi, me mettre à la course de façon régulière était un défi et croyez-le ou non, mais aujourd’hui, j’y prend goût. Cette activité me permet réellement de me vider la tête, de dormir mieux et d’éviter le stress. 

Je ne suis pas sportive de base, comment faire?

Pas d’inquiétude, je ne le suis pas non plus! Je m’essouffle vite et surtout, je n’aimais pas ça. Avec de l’entrainement, n’importe qui peut progresser. Le but étant de progresser à son rythme et non pas de se comparer aux autres. Votre niveau est différent d’une personne habituée à faire du sport et alors?

Je vais donc aborder 4 points qui me semblent essentiels pour optimiser ses courses et progresser :

Se fixer des objectifs

Et ce, dès le début! Il faudra d’abord effectuer un premier run pour évaluer votre niveau, la distance que vous êtes capable de parcourir et votre rythme (combien de minutes par kilomètre). Pour ça, rien de plus simple : une application qui mesure tout pour vous. Pour ma part, j’utilise Nike+ Running.

Nike+ Running

Si vous commencez par 3km qui vous semblent difficile, alors gardez cette distance jusqu’à que votre corps s’habitue à cette distance. Continuez ensuite avec 5km, 7km puis 10km…

La régularité

C’est un des points essentiel! Je dirais que pour progresser de façon notable, il faut courir deux fois par semaine minimum. Attention, il n’est pas nécessaire de courir tous les jours, au risque de fatiguer son corps et de n’avoir aucune amélioration. Travaillez sur votre objectif et maintenez le pendant plusieurs run. En ce qui me concerne, je consacre une séance à améliorer ma distance en nombre de kilomètre et l’autre à améliorer ma vitesse sur une plus courte distance.

La respiration

C’est grâce à cette « astuce » que j’ai réussi à améliorer mes résultats. Je respirais mal tout simplement. Courir longtemps n’est pas « naturel », il faut donc adopter une respiration en conséquence. Pour ça, je ne peux pas donner d’exemple puisque que c’est à vous de trouver votre propre rythme qui vous permettra de courir sans avoir l’impression de décéder aha!

La motivation et la persévérance

Tout est possible quand on le veut. Lorsque vous courrez, regardez loin devant vous, levez la tête, respirez calmement! Se fixer des objectifs est essentiel puisque plus on les atteint, plus on est motivé. Un exemple : lorsque je cours et que je me fixe un certain nombre de km en objectif; j’arrive très souvent à le dépasser puisque plus je cours, plus je suis motivée.

Autre point important : une playlist qui donne la pêche! La mienne sera dispo sur le blog samedi.


J’espère que mes petits conseils, tous tirés de ma propre expérience vous auront plu. Je serais ravie de lire les vôtres et de suivre votre progression. 

BY AUDREY ♡

 

Publicités

6 réflexions sur “Le running ou comment dépasser ses limites

  1. J’ADORE! Je suis d’accord avec tout ce que tu dis. Et j’ai meme une autre chose qui a tendance à me motiver: de nouveaux habits de sport. Je ne sais pas toi, mais quand j’ai une nouvelle tenue ou de nouvelles chaussures, je me dis qu’il faut que je les rentabilise au maximum haha!

    J'aime

  2. Ce sont de bons conseils, mais attention à ne pas se fixer d’objectif hors d’atteinte au risque de se décourager 😉
    Il vaut mieux y aller doucement et augmenter les kilomètres petit à petit (ça évite également d’éviter les blessures en forçant trop !).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s